30.06.2008 Lauréats du concours VMM 2008

Le premier concours de la Villa Medici Macarena invitait les artistes petits et grands à imaginer un arrêt de bus là où il n’y a pas de route mais seulement l’attente interminable pour les otages dans la forêt.

premio

1er prix, deux gagnantes ex-aequo a 2.500.000 pesos :

Luciana Beccassino, 9 anos, de Bogota (paradero 34 : Bus)
Maria Castellanos, 62 anos de Bogota (paradero 35 : Chivas)

Continuer la lecture de « 30.06.2008 Lauréats du concours VMM 2008 »

01.11.2008 Mois de la Photo à Paris (15e édition) : Europe Année Zéro

Altiero-Spinelli
Europe année zéro

Stalingrad, Leningrad, Messine, l’Europe entière est un vaste champ de bataille en 1943.
Pendant que les soldats ennemis réalisent quelques photographies de campagne  entre deux affrontements, sur une île de confinement italienne, un groupe de prisonniers rédigent le Manifeste de leur idéal, anticipant la sortie du cauchemar européen. L’idée est née de la lecture d’un ouvrage que Luigi Enaudi a fait parvenir dans la prison et de l’optimisme d’une fort jolie femme juive allemande dont sont amoureux deux activistes italiens. De ces amours impossibles, est né un texte remarquable pour annoncer la création à venir de cette Union Européenne issue de la résistance : le Manifeste de Ventotene.
D’un côté des mots qui se passent d’images, de l’autre des photographies sans légendes. Les photographies d’apparence anodines, paysages, routes, enfants au bort du chemin, n’ont pas besoin de texte pour entrer en résonance avec l’âme des spectateurs et du public, il n’est pas besoin non plus d’expliciter les raisons de cette perception immédiate de la force dégagée par ces images prises au cours de la période la plus dramatique de notre communauté européenne.
L’accrochage est conçu comme un débat sur le progrès de notre société de 2008 dans son approche des images, qui regagnent dorénavant la préséance sur le verbe, bref sur notre sortie de l’iconoclasme.
Le Bureau Central des Projets présente : Une exposition de six photographes anonymes et de belligérants en tirages d’époque.

Les  carnets imprimés pour l’occasion : Civilians et EnRoute
Une projection conçue par Timothy Prus, de l’Archive of Modern Conflict, Londres, réalisée avec le soutien du Musée Nicéphore Niepce dans la Galerie Vivienne.
L’ensemble du projet constitue un hommage à Ursula Hirschmann et Altiero Spinelli.
Serge Plantureux

31.05.2006 Maestro Manuel H. : Bogotá Recia

31.05.2006 couv Manuel H. Bogota Recia

Manuel H Bogota Recia1

“El Pais habria visto disolverse su capital social, si no tuviera lazos espirituales que nos enaltecen y configuran la recia personalidad nacional. Gracias Maestro Manuel H, por preservar nuestra historia a través de la magia de la fotografia”
Alvaro Uribe Vélez, Presidente de la República de Colombia
Bogotá, enero 26 de 2006

31.05.2006 studio Manuel H. Bogota Recia

“Murder, cock fighting, masked wrestling, window dressing, wedding cakes, funerals, trade fairs, politicians, petrol refineries, protests, blood, bulls, and matadors set the stage for the characters in Manuel H examination of human nature in Bogotá.

From sports photography to investigative journalism, the fame of Manuel H has spread as his camera has encompassed all aspects of life in his home town.
Manuel H in Bogotá has become synonymous with his time and place
he is a conductor of the energies which weave the fabric of the town.

Throughout his life he has made a forensic dissection of this most extraordinary
environment. For six decades every athlete, author, artist, criminal, beggar,
and president have had their picture taken by Manuel H”
Timothy Prus, The Archive, London, 30 April 2006

Carnet réalisé avec son petit-fils Manuel Fierro.
Pdf complet : 31.05.2006 maquette Manuel H. Bogota Recia

31.05.2006 essai Manuel H. Bogota Recia