09.06.2019. Artistes à dix ans. Les enfants de Chateauroux sur les traces d’Ernest Nivet. Exposition au Musée Bertrand jusqu’au 28 juin 2019

Artistes à dix ans. Les enfants de cinq classes de Chateauroux, Le Poinçonnet et Aigurande suivent les traces d’Ernest Nivet.


Une lumineuse exposition des oeuvres originales des jeunes artistes entourant les sculptures authentiques d’Ernest Nivet et de Camille Claudel a été préparée au Musée Bertrand (Chateauroux) jusqu’au 28 juin 2019. Entrée gratuite.


Ernest Nivet est né le 7 octobre 1871 à Levroux (Indre) dans une famille de paysans pauvres. Son père, Silvain Désiré, se loue encore à la journée ou pour une période déterminée, afin d’assurer la subsistance de ses cinq enfants qui participent très tôt aux travaux des champs au côté des adultes.

À l’âge de dix ans Ernest Nivet sent l’appel d’une vocation pour la sculpture comme une évidence qui s’impose à lui.

Accompagnant sa famille à Châteauroux il aperçoit dans une niche une Vierge de pitié du XVIe siècle et décide aussitôt de devenir sculpteur.

Le jeune garçon entre alors en apprentissage chez un tailleur de pierres, établi en face du cimetière Saint-Denis à Châteauroux. Il suit simultanément les cours gratuits dispensés le soir à l’École municipale de dessin installée dans les bâtiments de l’ancien couvent des Cordeliers. Son professeur, Jean-Baptiste Bourda (1847-1920), développe les qualités de son élève, comme il discerne aussi le talent naissant du dessinateur Bernard Naudin (1876-1946).


Agé de vingt ans, Ernest quitte Châteauroux pour Paris en 1891.

Il est accepté à l’École des Beaux-Arts, dans l’atelier d’Alexandre Falguière, mais un tournant décisif se produit bientôt grâce à l’intervention d’un négociant et amateur d’art castelroussin, Georges Lenseigne, qui compte Rodin parmi ses relations parisiennes.

Il montre au maître des photos de la Tricoteuse debout achevée depuis peu par le jeune homme. Ernest est engagé par Rodin dans l’atelier du dépôt des Marbres, 182, rue de l’Université.

Nivet côtoie alors Camille Claudel, François Pompon, avec qui il gardera des liens d’amitié toute sa vie. Ernest apprend beaucoup des enseignements de Rodin, mais dans le même temps son caractère farouchement indépendant étouffe sous l’autorité de Rodin et sa santé s’en ressent.

Auguste Rodin est, lui, visiblement satisfait de son jeune praticien puisqu’un contrat de cinq ans est signé entre eux le 18 avril 1894. Pourtant, hanté par l’idée de rentrer au pays et en dépit des conseils de ses amis, Nivet le dénonce un an plus tard.

Le mur de son atelier de Chateauroux a été conservé et remonté dans le Musée Bertrand.



Le Musée Bertrand est un musée public
de beaux-arts, d’histoire et d’archéologie
2 rue Descente-des-Cordeliers
36000 CHÂTEAUROUX
Coordonnées : 46° 48′ 50″ N, 1° 41′ 39″ E

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *