21.06.2018 PWT 21-2018. Le Dilemme du gendarme : Les Encombrants Voyageurs

Le Dilemme du prisonnier et le dilemme du gendarme

“Le dilemme du prisonnier, énoncé en 1950 par Albert W. Tucker à Princeton, caractérise en théorie des jeux une situation où deux joueurs auraient intérêt à coopérer, mais où, en l’absence de communication entre les deux joueurs, chacun choisira de trahir l’autre si le jeu n’est joué qu’une fois. La raison est que si l’un coopère et que l’autre trahit, le coopérateur est fortement pénalisé. Pourtant, si les deux joueurs trahissent, le résultat leur est moins favorable que si les deux avaient choisi de coopérer.

Le dilemme du prisonnier est souvent évoqué dans des domaines comme l’économie, la biologie, la politique internationale, la psychologie, le traitement médiatique de la rumeur, et même l’émergence de règles morales dans des communautés.

Il a donné naissance à des jeux d’économie expérimentale testant la rationalité économique des joueurs et leur capacité à identifier l’équilibre de Nash d’un jeu.” (Wikipedia)

La théorie des jeux scrute et analyse les comportements des administrés bien plus que ceux des administrateurs et de leurs gardiens.

Riondel. “Tzigane retenu prisonnier à Moillesulaz, il défend à un journaliste de la photographier”. Frontière Franco-Suisse, 1906.  Épreuve aristotype d’époque, 78×103 mm, légendée et créditée au crayon au verso

PWT 24-2018 Encombrants voyageurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *