Salon du Livre Ancien 2002 (Quatorzième FILA) Catalogue La Valeur des Hommes

mouche Raoult

« Peu après nous vîmes arriver un autre prince [qui] n’avait que cinq ans et montait pourtant un assez grand cheval. Ses petits pieds n’atteignaient pas le bout de la selle … Il avait à côté de lui un jeune Nogaï aussi à cheval et qui ne le quittait pas d’un pas. Ce Nogaï était son gouverneur et l’élevait chez lui, car les jeunes princes du Caucase ne sont jamais élevés chez leurs parents. En revanche rien de plus sacré que les obligations réciproques entre les parents et le mentor, le mentor et l’élève. Elles constituent ici la plus saine partie de la morale, gâtée cependant par le goût du brigandage. On m’a assuré que le premier usage que le jeune Télémaque fasse des leçons de son mentor est de s’enfuir de chez lui après l’avoir volé, ce qui comble de joie toute la famille. Si le mentor survit à son élève, il hérite du mobilier et des chevaux, mais il est assujetti à se couper la moitié de chaque oreille … « 
Jean Népomucène Potocki, Au Caucase et en Chine, Phébus, 1991, page 106

Valeur des hommes tablettes

Catalogue complet en deux parties :

06.05.2002. valeur des hommes 1-60
06.05.2002. valeur des hommes 61-120

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *