Publié le

01.06.2014 Remarque sur les formats des objets photographiques. Format des plaques autochromes

Les premiers appareils daguerréotypes ont été transformés en chambres pour le négatif papier ou pour le verre à l’albumine puis au collodion. Les formats des châssis, les formats des plaques, se sont naturellement diffusés d’un opérateur à un autre, devenant certains des formats standard imposés par la logique industrielle.

En observant le tarif des établissements Lumière, on est étonné par le nombre de formats d’autochromes disponibles : 31 formats différents, bien au-delà de ce que l’on aura risqué comme nombre en faisant appel aux souvenirs des promenades sur les marchés aux puces et des visites aux expositions.

format des plaques autochromes

On remarque néanmoins que le grand format 18×24 cm correspond au grand format des daguerréotypes, par exemple de Girault de Prangey.

Le format 9×18 est en fait un format d’autochromes stéréoscopiques,  9x (9 + 9).

autochrome stereo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *