01.01.2019 Il existe des objets singuliers

Il existe des objets singuliers de différentes natures.

Cette reliure daguerrienne est une création des ateliers de reliure Mame à Tours, célèbre maison d’édition complétée d’une imprimerie lithographique et d’un atelier de reliure.

L’ouvrage imprimé par Mame àTours en l’année 1850 est un in-16 de 540 pages de papier fin, illustrée de fines gravures. Un rituel, un missel ou paroissien romain en français et en latin.

Le petit volume mesure en tout 127x90x23 mm. Le daguerréotype est serti au centre du premier plat de velours noir, les charnières sont d’argent.

Le portrait sur la plaque en ovale mesure 70×57 mm et on peut envisager qu’il répresente la jeune fille qui, à l’issue de sa communion solennelle, recevra ce présent.

L’année 1850 est exactement au centre de la période de diffusion des daguerréotypes 1839-1861. Mais les plaques et les portraits de 1839 et 1861 sont si rares que l’on peut dire que l’âge du daguerréotype couvre essentiellement la période 1840-1860.

La reliure n’est pas signée mais on connait d’autres exemples de reliures pleines de velours bleu ou noir avec les mêmes charnières d’argent sorties de l’atelier de Mame.

Ce qui intrigue le plus en regardant cet objet singulier, c’est que l’on réalise que l’on ne trouve aucune mention d’autres exemples de reliures ornées d’un daguerréotype.

En vous souhaitant de belles découvertes pour 2019 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *