Publié le

17.11.2016 PWT 46-2016 Un bois gravé du Magasin pittoresque, 1839-1892 ou la lente conquête de la presse illustrée

pwt-46-2016-couv

PWT-46-Magasin-Pittoresque

Le Magasin Pittoresque (à l’origine du mot magazine) parut la première fois en janvier 1833 sous la forme d’un fascicule de huit pages, illustré de gravures sur bois, vendu deux sous.

Il parut chaque semaine pendant dix-huit ans jusqu’à la loi fiscale du 16 juillet 1850 qui taxait trop lourdement les publications vendues 10 centimes. Pour survivre, le Magasin pittoresque devint mensuel, puis parut ensuite deux fois par mois.

Le Magasin pittoresque était une publigation de vulgarisation encyclopédique et populaire présentant les découvertes modernes, tout en s’attachant à restituer le passé. Le substantif Magasin avait été choisi pour indiquer que le recueil contenait tous les sujets de nature à enrichir de distractions pures et instructives les loisirs du foyer domestique.

On avait déjà trouvé à Paris de la Terreur à la Restauration un Magasin encyclopédique (de 1792 à 1816), puis à Londres à partir de 1832 un Penny Magazine qui inspira le créateur du Magasin Pittoresque. Édouard Charton en conçut l’idée en 1833, recruta les rédacteurs, presque tous d’anciens élèves des grandes écoles révolutionnaires…