05.04.2018 PWT 14-2018 NEGRE’S NEGATIVES

“In photography, a negative is an image in which the lightest areas of the photographed subject appear darkest and the darkest areas appear lightest. This reversed order occurs because the extremely light-sensitive chemicals used to capture an image quickly enough for ordinary picture-taking are darkened, rather than bleached, by exposure to light and subsequent photographic processing.Negatives were once commonly made on a thin sheet of glass rather than a plastic film, and some of the earliest negatives were made on paper.

PWT 14-2018 Negre Negatives

17.07.2016 Réouverture de la Promenade des Anglais, quelques images du XIXe siècle avec une petite histoire des Anglais et des Russes à Nice

FullSizeRender-4

Vues pittoresques des Alpes Maritimes, Vues en miniature chez l’anglais Sinnett, 10 passage Colbert, 1868

160x220 mm. Nice la tour Bellanda et l'Hotel Suisse. C'est à la roue Bellanda que Berlioz composa "le roi lear"

 

Charles Négre. Tour Bellanda et Hotel Suisse, Nice, vers 1863, Épreuve albuminée, 160×220 mm, annotée au verso : « Nice la tour Bellanda et l’Hotel Suisse. C’est à la tour Bellanda que Berlioz composa « le roi Lear » (1831).

Continuer la lecture de « 17.07.2016 Réouverture de la Promenade des Anglais, quelques images du XIXe siècle avec une petite histoire des Anglais et des Russes à Nice »

21.11.2010 Liste des membres de la Société Héliographique

Liste des Membres de la Société Héliographique, première société photographique (1851).

Olympe Aguado,
J.-J. Arnoux,
Aussandon,
Édouard Baldus,
Barre,
Hippolyte Bayard,
Edmond Becquerel,
André Belloc,
Louis Auguste Bisson,
Brooke-Gréville,
Buron,
Champfleury,
Charles Chevalier,
Dr. Clavel,
Victor Cousin,
César Daly,
De Witt,
Eugène Delacroix,
Étienne-Jean Delécluze,
Benjamin Delessert,
Émile Desmaisons,
Maxime Du Camp,
Eugène Durieu,
Alphonse Fortier,
Edmond Fruit,
Marc-Antoine Gaudin,
Louis Gros,
Haussonville,
Horeau,
Léon de Laborde,
Ernest Lacan,
Gustave Le Gray,
Henri Le Secq,
C.-L. Leblanc,
Auguste Leisse,
François Lemaître,
Lépaulle,
Noël (Paymal) Lerebours,
Honoré d’Albert de Luynes,
Frédéric Martens,
Louis-Auguste Martin,
Meissonnier,
Mercier,
Mestral,
Benito Monfort,
Montesquiou,
Montléart,
Charles Nègre,
Abel Niépce de Saint-Victor,
Emmanuel Peccarère,
Eugène Piot,
Adolphe du Ponceau,
Louis Puech,
D. Puille,
Victor Regnault,
François Auguste Renard,
Auguste Ribot,
Jean-Baptiste Sabatier-Blot,
Schlumberger,
Secrétan,
Vaillat,
Edmond de Valicourt,
Julien Vallou de Villeneuve,
Joseph Vigier,
Villis,
Francis Wey,
Jules Ziegler

Paris.Photo.2008 (douzième salon) Grand Inventaire, Huit : Where ?

huit Where 1108 couv

« De Karnak à la planète Mars, les photographies nous invitent à nous déplacer dans le temps et dans l’espace, dans l’histoire et dans les modes de vie, dans les styles et les idéologies. Des temples de l’ancienne Égypte à la Magna Grecia de l’Italie méridionale (Paestum), de la Rome classique (Colisée et temple de Vesta) jusqu’au Nouveau Monde (représenté par les antiques murs de Cuzco et la flèche déjà classique du Chrysler Building), bientôt nous nous engageons dans le chemin de l’espace, promesse de nouvelles frontières. Au cours d’un voyage vers la Lune a été prise la célèbre photographie du globe terrestre qui ne cesse depuis de nous fasciner, en montrant les rapports de proportions de notre planète à ce qui l’entoure.

Nous nous déplaçons dans l’histoire, empruntant les sentiers de la gloire et surtout de la folie militaire, comme la plaine de Balaklava, où a été consommé l’un des actes les plus insensés de la stupidité humaine, une charge infinie de cavalerie à terrain découvert contre des batteries d’artillerie, et contre les ordres des supérieurs. Le visage absorbé d’un enfant, perdu dans l’examen d’un soldat de plomb représentant Frédéric de Prusse, nous aide à nous rappeler combien l’homme conserve dans l’âge adulte ses faiblesses par rapport à la fascination irrationnelle du jeu destructeur de la guerre. Tranchées, bombardements et camps de détention nous ramènent par contre à la réalité des conséquences concrètes de la guerre. Car la guerre ne limite pas son oeuvre de destruction aux seules périodes pendant lesquelles elle est livrée ouvertement. Le bureau de Mussolini rédacteur en chef de journal pendant les années qui précèdent la prise du pouvoir en 1922, est une minutieuse mise en scène, qui illustre l’idée d’une lutte politique continuation de la guerre et utilisant les mêmes moyens. Sur la table se trouvent plus de revolvers et de grenades que de livres et de stylos, tandis que la simplicité de l’aménagement voudrait suggérer au spectateur l’austérité et le sens de sacrifice du soldat prêt à partir à tout moment… » (préface de Luca Enaudi)

Le texte est disponible en pdf, mais en plusieurs parties :

huit final
huit final 2
huit final 3
Huit final 4