04.11.2017 LUNDI DU PALACE : PROFIL ETHIOPIEN D’ARTHUR RIMBAUD

Dans la galerie du théatre du Palace seront exposées pendant toute la semaine du 4 au 8 décembre (14-18 heures) les planches originales et les crafts inédits d’Agnès Geminet. « Mes Éthiopiques » et Rimbaud photographe.

Agnes aime pour se présenter reprendre la formule de T E.Lawrence : rêveuse diurne….

« Tous les hommes rêvent, mais inégalement. Ceux qui rêvent la nuit dans les recoins poussiéreux de leur esprit s’éveillent au jour pour découvrir que ce n’était que vanité ; mais les rêveurs diurnes sont des hommes dangereux, car ils peuvent jouer leur rêve les yeux ouverts, pour le rendre possible. C’est ce que j’ai fait. »

Lundi 4 décembre sera projeté en avant-première un film de Jean-Marc Boutonnet. (à 18.00 et 20.00).

Jean-Marc habite entre Paris, l’Aveyron et Addis-Abeba. Son épouse ethiopienne tient une boutique parisienne, leur fils tient un étonnant hotel-restatrant-cinema centre culturel à Adis Abeba : le Louvre Grand Hotel. Son premier film est consacré aux aventures éthiopiennes d’Arthur Rimbaud racontés par les descendants même de ses amis du Harrar et d’Abyssinie (durée 54 minutes).

01.01.2016 Arthur Rimbaud et la Factorerie ou Le Premier Studio Photographique du Harar :

factorerie gros plan

Vue de la Factorerie sur le Faras Magala

factorerie

La Factorerie est le bâtiment principal de la grande place de Harar, le Faras Magala, ou marché aux chevaux. Elle avait servie peu de temps auparavant de résidence du conquérant égyptien Raouf Pacha. (Photographie envoyée par Bidault de Glatigné à la Société de géographie de Paris, après sa visite en 1888-1889. Il loge chez Arthur Rimbaud qui habite alors non plus la factorerie, mais la petite maison juste à côté, c’est-à-dire devant légèrement à droite sur cette vue)

Rimbaud BNF

« Rimbaud a été un des premiers pionniers au Harar, et tous ceux qui l’ont connu depuis onze ans diront qu’il fut un homme honnête, utile et courageux … »

Arthur Rimbaud protophotographe

Au début du mois d’août 1880, Arthur Rimbaud, après deux séjours à Chypre, navigue le long du canal de Suez jusqu’en mer Rouge et débarque à Steamer Point, le port franc anglais d’Aden. Il est muni d’une recommandation pour François Amable Dubar, un agent d’une maison importatrice de café qui vient d’être créée quelques mois plus tôt : Mazeran, Viannay, Bardey et Cie. Le commerce du café est florissant depuis l’ouverture du Canal de Suez inauguré en 1869.
Continuer la lecture de « 01.01.2016 Arthur Rimbaud et la Factorerie ou Le Premier Studio Photographique du Harar : »