31.12.1999 Ultimo Libro, Sierra Macarena

ultimo libro cartonnage

Cartonnage-étui conçu comme les illustrations par Daphné Klimas. Le texte a été composé au plomb dans l’imprimerie d’Ernesto Lopez à Medellin. L’imprimeur paisa racontera quelques années plus tard, qu’à la surprise de tout le monde, l’Ultimo Libro coïncida avec sa dernière commande de composition au plomb.

« La Compagnie n’avait pas encore établi de villages vacances dans la Sierra Macarena ; cette île plus ancienne que le continent, cette formation singulière s’élevait désormais à la rencontre des immensités de l’Orénoque et de l’Amazone. En cette année 1999, elle n’était habitée que par quelques paisibles colons, des déserteurs, des guerilleros et quelques ornithologues japonais. Les ambassades étrangères interdisaient à leurs ressortissants de s’approcher de la Macarena. Mais tout un chacun chuchotait que les Japonais avaient découvert de l’uranium, présence radioactive qui confortait la croyance des habitants en des puissances mystérieuses peuplant la montagne… »

Lire la suite : Ultimo libro texte et mise en page

Les coquilles et erreurs ont été corrigées pour la dernière édition : ultimo-libro-derniere-edition

fierro-luna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *