30.11.2007 Jean-Mathieu, François, Robert et Andrée

30.11.2007 Robert et Andree

Album de deux amants présenté par J.-M. Martini, commenté par François Cheval, conservateur en chef du Musée Niépce :

« Robert l’a voulu ainsi…

Andrée est nue dans la baignoire. Robert nous l’offre par une prise de vue verticale. Le cadrage est élégant et annonce l’homme de goût. La baignoire figure le cadre et enveloppe le corps dans les proportions harmonieuses d’un modernisme classique. Andrée offre sa nudité à Robert. Elle ne sait pas encore qu’elle nous l’offrira à tous, un jour.
La photographie est ainsi faite, prévue à l’origine pour l’usage de quelques-uns, pour un nombre restreint d’utilisateurs, elle se trouve projetée dans le monde, dévoilée, à la vue de tous, sans qu’elle en ait pris garde.
Robert l’a voulu ainsi. Il a décidé, rassemblé, classé, organisé, trié, agencé et commenté l’escapade amoureuse, de Paris à Nice, qu’il a souhaitée voyage libertin avec l’insouciance qui sied aux jeunes gens des beaux quartiers. Il aime et le confesse sans ambages, d’une manière tendre et libre, mais sa bibliothèque l’encombre… »

Maquette complete en pdf : 30.11.2007 Robert et Andree

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *