Publié le

27.10.2007 Carnet de Chine

27.10.2007 couv Belchior Carnet de chine

Hommage à Francisco Belchior, chasseur de petits trésors

Belchior

« Faux-titre : Portrait volé, 1903. Le photographe a utilisé un appareil dissimulé qui surprenait les dames à leur insu, avec un objectif en coin. Son reflet ne le trahissait même pas, car comme le chineur, il est resté imperturbable quand il s’est senti observé ; archive trouvée lors d’un vide-grenier dont l’adresse est toujours bonne » (Collection RPH)

Accès au pdf ; 27.10.2007 Belchior Carnet de chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *