Publié le

Paris.Photo.2007 (onzième salon) Grand Inventaire, Neuf : Who ?

neuf Who couv 0907

Présentation de Jean-Hugues Berrou :

« Être à la fois photographe et modèle, se trouver des deux côtés de l’appareil. C’est d’abord cela l’autoportrait, une contorsion mentale et physique parfois inconfortable, voire même acrobatique. L’exercice impose le dédoublement instantané, du moins depuis que les surfaces sensibles sont si rapides. Pour entamer l’histoire de l’autoportrait, en 1840, Hippolyte Bayard avait quant à lui tout le temps de s’organiser. Dans son atelier, il enlève le bouchon de son objectif, puis va poser en noyé une bonne vingtaine de minutes, temps de pose nécessaire au procédé qu’il a mis au point. Il veut par là alerter le gouvernement qui boude son invention, et faire croire à un suicide. Le motif exige les yeux clos, il en profite sans doute pour s’accorder une petite sieste, puis retourne à l’appareil pour en reboucher l’objectif, et clore ainsi la prise de vue. Le premier autoportrait est une autofiction. Et comment pourrait-il en être autrement ? »

25.10.2007. Neuf table des matieres

Le pdf complet est disponible : 25.10.2007. Neufpdf
Regnault

Henri-Victor Régnault (1810-1878)
Le jardinier de la Manufacture de Sèvres, 1852
Épreuve sur papier salé encaustiqué, 256×194 mm, montage ancien, annotation d’époque au crayon sous l’épreuve : Par M. Regnault”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *