Publié le

25.04.2005 Heinz Peter : Sueur d’Hommes, Frissons de Bonheur

25.04.2005 couv frissons

En guise de courte préface : Foin des dossiers et des télégrammes, on devient espiègle quand on a soixante ans.
Sur le marché , on discute gravement des malheurs économiques du temps, on regarde avec intérêt les photographies des animaux familiers et des mariages des grands-parents. De l’album sans reliure on extrait cinq photos anodines en parlant des excès verbaux du gouvernement. Le grand plaisir de la collection ne se dévoile que dans la nouvelle juxtaposition.(Heinz Peter)

25.04.2005 maquette frissons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *