07.09.2017 PWT Reception de Daguerre (Ressources)

Procédé de Daguerre avec la lumière, Le Journal des Débats, 5 février 1839

Réclamation relative à l’invention de Daguerre adressée à l’Académie par M. Talbot; pris de position en faveur de Daguerre, en considérant qu’il s’occupe de son travail depuis plus de dix ans: « (l’invention) les uns la trouvent consignée tout au long dans quelque passage de leurs nombreux ouvrages; lorsqu’elle ne s’y trouve pas explicitement et en toutes lettres, ils vous la montrent au moins sous forme de doute ou de prophétie (…) d’autres trouvent le moyen de donner instantanément du corps et de la vie à une idée vague qu’ils ont émise et qu’ils n’ont su poursuivre ni démontrer ».

Des l’année 1814, Nièpce s’occupait de réaliser l’idée première de fixer les images de la chambre claire; mais le procédé de Daguerre est considéré ici remarquable par « sa véritable découverte », c’est-à-dire la composition d’une substance caractérisée par une extrême sensibilité à l’influence de la lumière.

IMG_5806

IMG_5807

05.02.39 c

IMG_5809

 

 

Daguerre/Talbot, Le journal des Débats, 12 février 1839

Différences entre le procédé de M. Talbot et celui de l’artiste français: « il suffit de savoir que le savant Anglais emploie le papier pour affirmer que ces résultats ne peuvent atteindre le degré de perfection auquel est arrivée M. Daguerre ».

12.02.39 a

12.02.39 b

12.02.39 c

 

 

Daguerre, Le Journal des Débats, 20 février 1839

MM. Arago et Biot servent d’interprètes aux résultats des recherches de M. Daguerre: « nous devons donc accepter les faits que l’on nous rapporte, sans demander d’autres explications »; il est bien, dans l’intérêt de l’auteur, que sa découverte soit ansi publiée par fragments? « Il ne nous paraît pas tout-à-fait sans inconvénient de publier du haut de la tribune académique des faits incomplets, dépouillés de tous les détails nécessaires à leur juste appréciation et environnés mème volontairement d’une sorte d’obscurité qui leur donne quelque chose de mystérieux et merveilleux ».

Phénomène de la phosphorescence, recherches de Daguerre. Sulfate de baryte: en chauffant cette pierre dans un tube fait avec la substance des os, « M. Daguerre obtient une matière éminemment phosphorescente; un jour, après l’avoir exposée au soleil, il la place dans un assiette de porcelaine, puis en portant cette assiette posée sur sa main, dans un lieu obscur, il vit sa main à travers l’assiette, ou se dessiner sur le fond de l’assiette ».

20.02.39 a

 

20.02.39 c

20.02.39 d

20.02.39 e

 

 

 

Daguerre/Talbot, Le Journal des Débats, 6 juin 1839

Ayant M. Arago conduit dans le cabinet de M. Daguerre des représentants anglaises, « qui tous connaissaient les essais tentés dans leur pays soit par M. Talbot, soit par d’autres physiciens, aucun d’eux n’a hésité a dire qu’ils n’avaient aucune idée de la perfection des dessins de M. Daguerre ».

06.06.39 a

06.06.39 b

 

 

 

Daguerre exposition du daguerréotype, Le Journal des Débats, 20 aout 1839

Exposition du Daguerréotype: révélation du secret. La découverte de Daguerre « surpasse en merveilleux, par ses combinaisons singulières et ses conditions mystérieuses, tout ce que l’esprit le plus pénétrant avait pu imaginer jusqu’à ici ». Exposé historique par M. Arago des principaux points de la science relativement à l’action chimique de la lumière sur diverses substances. Chambre noire – l’invention de MM. Nièpce et Daguerre consiste à fixer ces images sur le tableau qui les reçoit. « Le premier perfectionnement auquel est parvenu M. Nièpce, a été de rendre la nature telle qu’elle est sous le rapport des ombres et des claires (…) C’est à ce point que M. Daguerre a pris cette invention qui devait bientôt subir entre ses mains de si importantes modifications, qu’il devait pour ansi dire se s’approprier, et qui allait environner son nom d’une si grande renommée ».

Description du procédé actuel de M. Daguerre.

IMG_5858

IMG_5859

22.08.39 c

IMG_5861

IMG_5862

IMG_5863

IMG_5864

 

 

 

 

Talbot dessins photogéniques, Le National, 22 août 1839

Procédé de M. Talbot pour fixer les images. Talbot: premier pour préparer le papier photogénique, deuxième pour y fixer le dessin d’une manière permanente. « Les dessins produits, dit l’auteur, semblent l’ouvrage d’un artiste lilliputien. Il sont parfaits de détails, mais si petits qu’il faut en quelque sorte les examiner à la loupe ».

IMG_5848

IMG_5849

22.08.39 c

 

 

 

« Le Daguerréotype est destiné à devenir usuel et populaire », Le Journal des Débats, 28 août 1839

Grand interesse après l’exposition du daguerréotype: « est-ce une acquisition non seulement nationale dans le sens glorieux du mot, mais à la portée de tous les gens éclairés, et dont le public pourra jouir sans être ni savant ni artiste? »

« Ce nouvel instrument tiendra ce qu’il a promis et il n’offrira aucune déception, aucun obstacle décourageant entre les mains de tout homme intelligent et de bonne volonté ».

IMG_5888

IMG_5889

IMG_5890

 

 

Séance expérimentale de Daguerre (questionnement sur la valeur artistique du projet), Le Journal des Débats, 11 septembre 1839

« Jusqu’ici nous n’avons l’habitude d’apprécier la représentation des oeuvres de la nature que plus ou moins modifiées par le génie des peintres. Chaque chose est rendue en peinture avec l’impression qu’elle a fait à l’artiste, avec la sensation et les idées qu’elle a excitées en lui; et c’est même là ce qui constitue véritablement l’art; car, pour que l’art existe, il faut que la pensée de l’homme se fasse plus ou moins sentir (…) L’art n’existe encore une fois qu’à la condition d’idéaliser l’objet qu’il peint et qu’il représente. Aussi les tableaux du Daguerréotype ne sont-ils pas un objet d’art. Rien, au contraire, ne pose mieux la limite entre ce qui appartient à l’art et ce qui n’en dépend pas. Ces tableaux sont l’image exacte de la nature et non le produit de l’homme ». Mais le plaisir que nous ressentons « dans la contemplation et dans la possession de ce monde en miniature (…) est encore presque inconnu dans le monde. Le procédé de M. Daguerre est destiné à le répandre, et peut-être n’est il que trop en harmonie avec notre disposition actuelle et trop propre à favoriser les penchans et les gouts de notre époque ».

 

IMG_5893

IMG_5894

IMG_5895

IMG_5896

IMG_5897

IMG_5898

 

 

 

Le Daguerréotype s’embarque pour l’Afrique, Le Journal des Débats, 13 septembre 1839

Le daguerréotype va courir le monde: « M. l’admiral Dauperré, ministre de la marine, vient de donner l’ordre d’en embarquer un à bord du brick La Malouine qui va se rendre de nouveau à la côté occidentale d’Afrique, pour en compléter la description nautique ».

IMG_5899

IMG_5900

IMG_5901

 

 

 

Diffusion du Daguerréotype, Le Journal des Débats, 17 septembre 1839

Grande Bretagne: « M. Sainte-Croix a l’intention de reproduire, au moyen du Daguerréotype, les plus beaux édifices et les restes précieux d’antiquité que possède la Grande Bretagne ».

Madrid: professeurs de sciences invités à se procurer « les instruments nécessaires pour faire des expériences et porter à la connaissance du public les merveilles de cet art nouveau ».

Daguerre donne sa disponibilité pour donner des conseils à ceux qui voudront bien lui apporter leurs épreuves.

IMG_5902

IMG_5903

IMG_5904

 

 

 

Considérations sur l’opération de Daguerre, Le Journal des Débats, 18 septembre 1839

 

18.09.39 a

18.09.39 b

18.09.39 c

18.09.39 d

 

 

 

Le Daguerréotype en Amérique, Le journal des Débats, 10 novembre 1839

IMG_5933

IMG_5934

 

 

Simplification du procédé de Daguerre, Le Journal des Débats, 22 janvier 1840

 

22.01.40 a

22.01.40 b

 

 

 

Daguerre cachotier, Le National, 7 juillet 1841

Après plusieurs mois avant de reparaître devant l’Académie, Daguerre a fait une nouvelle communication encore incomplète. « Aurait-il mieux fait de se taire et d’attendre? »

07.07.41 a

07.07.41 b

07.07.41 c

 

 

 

Daguerre trompe l’oeil, Le Journal de Toulouse, 7 janvier 1843

Travail singulier dans l’église de Petitbrie, aux environs de Paris, toile qui rende un agrandissement imaginaire.

07.01.43 a

07.01.43 b

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *