05.12.0001 Les locaux du Boulevard et le studio de Carjat 56 rue Laffitte inaugurés vers le 1er décembre 1861

Google map Laffitte Jardin du 56 rue Laffitte

Google map LaffitteGoogle map Laffitte

56 rue Laffitte : Corps de logis à quatre fenêtres de façade sur la rue avec retour en aile à gauche dans la cour, double en profondeur, élevé sur caves, un rez-de-chaussée, deux étages carrés et un troisième mansardé sur cour seulement

Un seul escalier

Cour plantée

Construction en pierres de taille, moellons et pans de bois

Deux boutiques, un atelier de photographie et dix autres ocations, tant industrielles que privées

Propriétaire :Bourdet François Sauveur, y demeurant (1863)

Puis après adjudication du 13 mars 1872 pour 221.843 Frs une veuve Dervillé

Locataire du Vestibule et rez de chaussée à gauche au fond

M. Carjat Pierre Etienne 3500frs 1313 frs (habitant rue Notre Dame de Lorette)

Année 1863 Gastineau associé 3000

1865 Mathieu Légé, associé

1868 5000 Légé Georges associé

Sur cet associé Benjamin Gastineau (1823-1903), qui connut le bagne et la prison, dirigea une revue Franc-maçonne et participa activement à la commune, Carjat publia un portrait-carte et une notice (voir fin de l’article)

DSCF0876

DSCF0868 2

 

DSCF0865

DSCF0866

 

 

DSCF0874

 

DSCF0877

 

DSCF0872

 

 

Benjamin Gastineau par Etienne Carjat

Carjat avait annoncé une ambitieuse série, le Panthéon Parisien, avec le portrait-carte de Baudelaire, mais il n’y aura qu’une soixantaine de portraits publiés avec leurs biographies, et l’on ne connaît guère que trois exemplaire complets de tout ce qui a paru (BNF, Pierre Bérès et une collection privée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *