05.09.2010 Chomsky signe la pétition pour l’abrogation de la loi Gayssot

« Pour Chomsky, comme l’analyse Justin Wintle, « la liberté d’expression est plus importante que n’importe quelle version des faits soutenue par l’ordre établi, quel que soit le rapport qu’elle puisse entretenir avec la vérité factuelle ».
Il confirme sa position le 5 septembre 2010 en soutenant la « pétition pour l’abrogation de la loi Gayssot et la libération de Vincent Reynouard » (ce dernier ayant été condamné pour négationnisme). Il explique que s’il ne connaît pas les opinions de Vincent Reynouard, il combat fermement la loi Gayssot : « Je ne connais rien à propos de Monsieur Reynouard, mais je considère la loi Gayssot comme complètement illégitime et en contradiction avec les principes d’une société libre, tels qu’ils ont été compris depuis les Lumières» 

Sa critique des médias a été qualifiée de « conspirationniste » par certains de ses critiques, ce que Chomsky conteste. Il ne prétend que produire une simple « analyse institutionnelle » et avance : « à mon avis, « théorie de la conspiration » est devenu l’équivalent intellectuel d’un mot de cinq lettres. C’est quelque chose que les gens disent quand ils ne veulent pas que vous réfléchissiez à ce qui se passe vraiment ». Des points de vue se sont opposés en France, au sein des gauches radicales, sur cette question..

Chomsky a été reconnu « plus grand intellectuel vivant » par un sondage organisé et publié en 2005 par les magazines Prospect (britannique) et Foreign Policy (américain). Il a réagi en déclarant qu’il ne faisait pas très attention aux sondages. (WIKIPEDIA)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *