Posted on

18.08.2016 PTW 33-2016 CSI: Six Characters Behind a Mexican Postcard

PTW 33 couv

The verso of this photographic postcard offers so many information we could consider a deep investigation.
Collecting postcard is a peaceful hobby, collecting vintage postcards of iconic images with stamps
and travelling evidences is among the most difficult of all collections.


PWT 33-2016 Mexican Postcard

Share and Enjoy

Posted on

17.07.2016 Réouverture de la Promenade des Anglais, quelques images du XIXe siècle avec une petite histoire des Anglais et des Russes à Nice

FullSizeRender-4

Vues pittoresques des Alpes Maritimes, Vues en miniature chez l’anglais Sinnett, 10 passage Colbert, 1868

160x220 mm. Nice la tour Bellanda et l'Hotel Suisse. C'est à la roue Bellanda que Berlioz composa "le roi lear"

 

Charles Négre. Tour Bellanda et Hotel Suisse, Nice, vers 1863, Épreuve albuminée, 160×220 mm, annotée au verso : « Nice la tour Bellanda et l’Hotel Suisse. C’est à la tour Bellanda que Berlioz composa « le roi Lear » (1831).

Continue reading 17.07.2016 Réouverture de la Promenade des Anglais, quelques images du XIXe siècle avec une petite histoire des Anglais et des Russes à Nice

Share and Enjoy

Posted on

30.06.2016 PWT 26-2016 Examination of a Le Gray Picture from Sirot Collection, Method, Disproving/Supporting Evidence


PWT 26+2016 couv

PWT 26-2016 Gustave Le Gray

Examination of a Le Gray Picture from Sirot collection:

The salt paper print represent the portrait of a young man in a dark coat, his feet have been cropped. The print presents some foxing. A wet stamp precise: «Gustave Le Gray».

The verso shows a few pencil inscriptions «Portrait de Gustave Le Gray par Lui-même», «Catalogue Un Siècle de vision nouvelle n°2», «premier cachet de Gustave Le Gray», «Ancienne collection Sirot, A.J.».

Georges Sirot is an important name for photography collectors and Un siècle de vision nouvelle is a very early exhibition catalogue (organized by Jean Adhémar in BNF, 1955). A.J. are the initials of André Jammes. Sirot, Adhémar, Jammes, three names which are three good reasons to examine more precisely the rather modest photographic portrait.

Method, listing disproving/supporting evidence

One exclusive piece of disproving or supporting evidence would be enough to conclude the examination. But such decisive evidence is not common in the field of early photography.

We could prove the provenance and interview André Jammes about the portrait, its identification in pencil by Sirot, and its presence in the 1955 exhibition, so we can accept that Sirot, Adhémar and Jammes considered the portrait as being a self portrait of Le Gray. We could also trace precisely its provenance and verify it was never presented to the public since 1955 nor never reproduced.

Nevertheless, this young man looks quite different from the best known portraits of Le Gray.

Our method was to look for all known portraits of Gustave Le Gray on paper and then to list the points to check and propose as disproving/supporting evidences :

— The eyes
— The eyebrows
— The ears
— The hair and haircut
— The cloths
— The weight and height

We found one oil painting, thirteen photographic portraits (1-13), and two less precise silhouettes on paper (14-15), they are presented in chronological order afer a timeline of Gustave Le Gray’s adresses.

We also listed all friends and students of Gustave Le Gray, searching if one of them could match better than GLG with the model.

PWT-26-2016-Gustave-Le-Gray.pdf

Share and Enjoy

Posted on

28.06.2016 Les Parlementaires Français votent la fin des poëles à frire et soumettent la liberté de collectionner à l’arbitraire du pouvoir administratif

La loi a été promulguée le 7 juillet 2016 

vpourvendetta - petit

LOI relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine. Trois évolutions de la loi qu’il est important de noter, dans la mesure où ils vont soumettre a-priori l’ancienne liberté individuelle de trouver, de découvrir, de décrire, de transmettre ou de posséder de bonne foi des objets de collections à l’arbitraire de l’administration, transformant techniquement de paisibles activités en infractions :

detecteur de metaux 1917

Chapitre II, la « fin des pöeles à frire » et des chercheurs de petits trésors, car dorénavant tout ce qui sortira du sol ou des constructions anciennes est présumé appartenir à l’État. (Remarque : En France, l’usage de détecteurs de métaux de loisirs à des fins de recherches archéologiques sans autorisation administrative est déjà puni par la loi).

 

CHAPITRE Ier. Biens archéologiques mobiliers

« Art. L. 541-4. – Les articles 552 et 716 du code civil ne sont pas applicables aux biens archéologiques mobiliers mis au jour à la suite d’opérations de fouilles archéologiques ou de découvertes fortuites réalisées sur des terrains dont la propriété a été acquise après la date d’entrée en vigueur de la présente loi relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine. Ces biens archéologiques mobiliers sont présumés appartenir à l’État dès leur mise au jour au cours d’une opération archéologique et, en cas de découverte fortuite, à compter de la reconnaissance de l’intérêt scientifique justifiant leur conservation.

Continue reading 28.06.2016 Les Parlementaires Français votent la fin des poëles à frire et soumettent la liberté de collectionner à l’arbitraire du pouvoir administratif

Share and Enjoy

Posted on

23.06.2016 Tribune de Michel Rocard deux ans avant le Brexit, Extraits

Illustration Brexit

« Il y a entre vous et nous les Européens continentaux un malentendu qui est en train de tourner mal.

Votre immense histoire vous vaut de porter autour de vous une admiration parfois sans bornes.

Inventeurs de la démocratie il y a près de trois cents ans, et des droits de l’homme dans le même mouvement, vous avez ensuite dominé le monde, par la mer et la marine d’abord, par la finance ensuite, quelque deux siècles. Dans ce dernier domaine, vos successeurs américains ont mis un tel désordre tournant en crise, qu’ils nous font souvenir que vous aviez, vous, été capables de rester sages.

Enfin, quand vint la menace de l’apocalypse, votre courage sauva l’honneur, puis votre ténacité – vous avez su tenir longtemps –, recevant tard l’aide américaine et russe, sauva la liberté.

Nous le savons, n’avons jamais rechigné à le répéter, notamment en cette semaine mémorielle, nous vous devons beaucoup, immensément.

Cela ne saurait aller pourtant jusqu’à vous permettre à notre endroit le double jeu et le mépris.

Continue reading 23.06.2016 Tribune de Michel Rocard deux ans avant le Brexit, Extraits

Share and Enjoy

Posted on

02.06.2016 PWT N°22-2016 Changing Places: The Last Days of Papal Rome

couv

Different Images of The Papal Rome, 1860 III

The Medieval Gates of The Papal Rome 1-5

Along the Tiber 6-10

Wandering in Rome 11-26

PWT 22-2016 The Lays Days of Papal Roma

Since the PWT was sent out, Giovanni Fanelli suggested an identification for some of the Roman views : a rare name : Michele MANG. At least one view has been published as the left part of a stereo card, after some cropping :

MANG piazza barberini007

Rome-9

Share and Enjoy

Posted on

12.04.2016 « Depuis que la photographie est devenu un art »: 12 April 1856: Hundred and Sixty Years Ago, L’Illustration Reports the Grand Opening Of Gustave Le Gray’s studio 35 Boulevard des Capucines

« Depuis que la photographie est devenu un art… « 

 
Inauguration du 35 Bd des Capucines-1

  Continue reading 12.04.2016 « Depuis que la photographie est devenu un art »: 12 April 1856: Hundred and Sixty Years Ago, L’Illustration Reports the Grand Opening Of Gustave Le Gray’s studio 35 Boulevard des Capucines

Share and Enjoy